Torture de Poils !

Torture de Poils !

Coucou les copains,

Alors comme je vous l’ai promis je prends enfin un peu de temps pour vous raconter mon aventure de mercredi dernier. Vous vous souvenez que chez nous, en ce moment, c’est musée du microbes et tests de résistance acoustique quasi non-stop. Alors oui c’est dur, mais les 2 pattes étant légèrement au bout du rouleau, ils nous laissaient pas mal de liberté côté poils.

Ok on avait droit à un coup de brosse de temps en temps et régulièrement à une douche de l’arrière-train (il paraît d’ailleurs que miss crotte au cul habite chez nous mais je l’ai jamais croisé, j’comprends pas ???), mais on était pas mal tranquille, le poil en liberté sans contrainte, et c’était chouette! Du coup j’me suis pas méfiée, quand ma 2 pattes m’a fait monter en voiture sans Nouky pour partir en balade. Erreur !!!! Grosse, grosse erreur !!!! Toujours se méfier de ce type de comportement suspect chez les 2 pattes, sous peine de se faire piéger.

Ben vous l’croirez pas, j’me suis retrouvée… chez le

TORTUREUR DE POILS 

Oui oui, vous avez bien entendu, ou plutôt lu ! Le tortureur de poils ! Moi Paillette, fondatrice de l’UBLO, ils ont osé me duper et m’emmener chez le tortureur de poils !!

Et pendant une heure j’ai eu droit au bain, au sèche-poils, à « met toi comme ça Paillette », et un coup de brosse par-ci et un coup de brosse par-là …. L’horreur je vous dit. Mais le pire, c’est l’humiliation qui a suivi !!! Mon arrière-train a eu à subir une exposition de mes parties intimes, un rasage en règle, « une coupe hygiénique » qu’ils appellent ça! Maintenant j’suis exposée à tous les vents si vous voyez ce que j’veux dire.

Mais il y a rien d’hygiénique à avoir les fesses à l’air si vous voulez mon avis. Maintenant j’peux plus m’asseoir sans me salir les fesses, sans parler des jours de pluie, hein ! A croire que les 2 pattes transposent leur nostalgie des bidets vers nos arrières-train et veulent à tout prix qu’on fasse tremper nos fesses dans l’eau. Personnellement je n’ai aucun mais aucun attrait pour ça. Moi quand il pleut, je reste à l’intérieur, c’est bien mieux pour ma santé (j’ai trop froid) et pour mon look ( si j’avais fait le sketch des pétasses des inconnus version bichons j’aurais pu dire « la serpillère c’était moi »)

Bref, cette heure qu’a duré mon calvaire fut une souffrance physique et mentale incommensurable. J’étais au fond du trou dans le noir le plus total sans que la lumière de l’UBLO ne puisse m’atteindre. J’avais peur, j’avais mal (aux poils si ce n’est à l’égo) et je déprimais.

Et quand je suis rentrée à la maison, ben Nouky au lieu de me consoler, il s’est moqué de moi ! Il a dit que c’était ça quand on est qu’un bébé et qu’on veut jouer au grande en fondant un syndicat en pensant qu’on va révolutionner la planète canine. On atterrissait chez le tortureur de poils pour finir les fesses à l’air. Et il a ri! Oui, il a ri ! Et ça, c’est pas bien de se moquer. Bon, il a moins rigolé quand mon 2 pattes a dit qu’il fallait quand même le préparer pour qu’il soit beau, et a recyclé la table à langer de la mini 2 pattes en table à torture de poils. J’ai bien rigolé, et en même temps ce n’était que le début de ma vengeance…

Aujourd’hui, l’heure de la vengeance a sonné ! Parce que ce que je ne lui ai pas dit c’est que ma 2 pattes a parlé de lui à la tortureuse de poils et a dit « à la semaine prochaine » et moi j’ai rien dit ! Fallait pas s’moquer de moi !

J’suis p’t’être un « bébé » mais je n’en suis pas moins machiavélique. Et faut pas me provoquer ! Du coup, ce midi, quand elle l’a embarqué juste lui et mis dans la voiture, j’ai jubilé intérieurement. (Bon ok en fait j’me suis planquée dans le panier en me disant que noir sur gris foncé on me verrait pas, mais c’est pas un truc à mettre dans l’histoire, ça casse un peu mon image de rebelle) j’lui est donc dit « bye bye Nouky, bonne promenade » et je lui ai fait mon sourire le plus hypocrite qui soit ( je ais c’est pas bien, j’irai me confesser auprès de Noisettte). Je l’ai regardé partir sans aucun remord, sans le prévenir de ce qui l’attendait. J’en suis pas particulièrement fière. Mais bon Dieu ! Que c’est bon de se venger de ce donneur de leçon sans coeur …

Il est vrai que j’exagère un peu, que le Nouky, c’est avant tout une grosse peluche toute schmousse. Mais parfois il m’énerve tellement avec ses faux airs de « Monsieur je sais tout » et sa supériorité de chien « mâture » que j’en perds tout contrôle et que je fais des trucs stupides comme de ne pas lui dire où il va aller.

Maintenant, je m’en veux et j’suis inquiète. Parce qu’il a un peu peur de tout et que la torture des poils c’est pas drôle alors j’ai hâte qu’il rentre pour être rassurée. Mais chut les copains, faut pas lui dire hein ! J’compte sur vous.

Léchouilles de Paillette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s